« Vous pouvez recoudre le bouton de ma chemise? »

Jeune administratrice (de l’une des deux assemblées), j’étais en déplacement à l’étranger avec une délégation de parlementaires. Mon travail consiste à rédiger des notes (contexte politique du pays, enjeux économiques, etc.) et des interventions pour les élus.

Le premier matin, le Président de la délégation m’interpelle (devant tous ses collègues) au petit-déjeuner : « mademoiselle, le bouton de ma chemise s’est cassé. Pourriez-vous me le recoudre ? »

Aurait-on posé cette question à un collègue masculin ?
En déplacement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s