« Comment peut-on écouter un exposé si compliqué, dit avec de si beaux yeux »

Lors d’un entretien en vue d’un licenciement, alors que je mettais en avant mes diplômes, regard à l’appui de la présidente: « on devine comment vous les avez eus! »

Après le licenciement annulé, nouveau boulot, nouveau directeur. J’expose un point de droit public particulièrement ardu. Le directeur général des services de ce gros département francilien me regarde goguenard: « comment peut-on écouter un exposé si compliqué, dit avec de si beaux yeux »…

Je jure de me venger, ce qui arrive 2 ans plus tard: concert de musique de la renaissance donné à l’occasion des vœux au personnel. Le directeur: me ferez vous l’honneur de cette danse? et moi bien fort devant 200 personnes : non la suivante c’est une branle!

J’étais attaché territorial avec interdiction de féminiser ce « titre »! Du coup, je signais: responsable juridique!

Quand je suis devenue Avocate: même topo, pas le droit de féminiser la profession « car sous la robe, il n’y a pas de sexe » dixit le Bâtonnier: chiche, allons voir cela dans votre bureau… cela lui a coupé …la chique

Enfin devenue sénatrice, rebelote : j’étais souvent « monsieur le Sénateur » et souvent la seule femme dans les réunions dites techniques.

Allez les filles la victoire est au bout de notre volonté

Conseil départemental, barreau, Sénat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s