« Tu remarqueras que je ne dis rien … »

En deuxième année d’un cursus en sciences politiques après un cursus en classes préparatoires, je voulais découvrir les mécanismes politiques et administratifs à l’oeuvre dans une mairie. J’avais alors 19 ans à l’époque, et je travaillais avec le directeur de cabinet pour lancer une campagne de sensibilisation au bilan de mi-mandat du maire.

J’avais été présentée à tous les adjoints comme il est de coutume lorsque quelqu’un est intégré à une nouvelles équipe. J’avais été présentée par le directeur de cabinet à l’adjoint à la culture lorsque nous l’avions croisé par hasard dans le couloir. Après avoir été dévisagée et scrutée de la tête aux pieds par ce dernier (plus vieux, en surpoids, avec un oeil qui dit merde à l’autre), celui-ci se tourne vers le directeur de cabinet en lui lançant un libidineux « tu remarqueras que je ne dis rien »… « Et bien… ne dis rien alors… » lui a-t-il répondu.

Honteuse, je suis restée muette.

Plus tard en réunion, ce même adjoint s’est amusée d’avoir vu une femme qui avait trébuché au pied d’une attraction mise en place dans le centre de la ville, confessant qu’on « voyait bien ses cuisses » lorsqu’elle est tombée. Silence gêné et désapprobateur qui n’étouffe malheureusement pas son rire gras.

« Non mais tu comprends, il est un peu comme ça mais il a tellement fait pour la culture dans cette ville ». Ah…et pour l’égalité des genres du coup? Ce n’était pas un pilier de notre programme au fait?

En Mairie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s