C’est son assistante !

Le député pour lequel je travaille me donne régulièrement le numéro de téléphone de personnes à appeler pour rechercher une information. Invariablement, lorsqu’il s’agit d’une femme, il me précise « C’est son assistante ».

Il s’avère qu’il s’agit en fait d’une cheffe de cabinet de ministre, d’une responsable des relations presse ou d’une collaboratrice d’élu…