« Avec un si joli visage… »

Jeune journaliste, je me rends à l’Assemblée Nationale afin de recueillir le témoignage de certains élus, pour un reportage indépendant. Mes amis et moi attendons la sortie des députés, je tends mon micro en demandant à l’un d’entre eux son avis sur la loi dont ils viennent de discuter. Celui-ci, assez jeune, passe à côté de moi sans répondre à ma question. Un de mes camarades le rattrape rapidement et je m’avance ; il me sourit salement en s’excusant, car, je le cite : « Ma jolie, avec un visage comme le votre, vous pourriez me demander n’importe quoi que je vous répondrai seulement sur le plan personnel ».
Perplexe, je lui explique que je ne comprends pas et reformule clairement ma question : « Vous êtes bien trop belle pour faire de la politique, c’est un monde de mâle et vous n’êtes qu’une petite innocente. Soit vous couchez, soit vous sombrez. Bonne chance pour la suite, en espérant vous recroiser ! »

Sous le choc de cette réponse, les larmes me montent directement aux yeux. Il s’éloigne sur un dernier sourire, je finis par quitter l’Assemblée, le coeur en peine.

Il y a des progrès à faire, et c’est mal barré…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s